En route vers Marolles

Vendredi 30 octobre 2015, 10H23
Par Dinah ROQUEFORT, Membre du jury
Réalisatrice et critique de films

Article publié dans « Le Zoom Survolté »
Par Jean-Pierre CLAVIER, Club Audiovisuel du Bouchet
Président du FRANCILIEN

LE FRANCILIEN, samedi 10 octobre 2015

zoom_343B

En route vers Marolles …

Si j’avais eu une caméra… sur la route j’aurais filmé la brume qui inondait la plaine en laissant apparaître la cime des arbres et un soleil doux : les prémices de l’automne… Mais nous étions pressés : nous savions qu’il y aurait 31 films à regarder, à analyser, à noter. Pas de temps à perdre.

Voilà plusieurs années que le Francilien était en sommeil… Alors Jean-Pierre CLAVIER a remué ciel et terre pour le faire renaître. Et ce fut en partie grâce à la générosité de la mairie de Marolles-en-Hurepoix : il avait enfin trouvé la salle nécessaire ! Comme toujours l’accueil fut chaleureux : sourires amicaux, café bien chaud et petits gâteaux.

Mes compères choisis par les organisateurs : Michel DESGRANGES, Dominique CLAVIER, Pierre BETSCH, Francis PREUD’HOMME, Olivier DARNAY.

L’abondance des films proposés a obligé les responsables à faire une sélection et je sais que le choix a été difficile. Mais il était impossible de visionner 71 films ; les organisateurs n’en ont donc gardé que 31. Ceux-ci étaient remarquables et très différents dans les sujets traités.

La projection commençait. Les crayons griffonnaient sur les feuilles de papier pour noter tout ce qui semblait intéressant, pour ne surtout rien oublier, pour être le plus juste possible. C’est très important : chaque réalisateur a passé un temps infini à sélectionner ses images, à ajuster le son, à peaufiner son film ; ça mérite le respect, même quand ce n’est pas très réussi…. Car ce qui a caractérisé nos échanges, c’est le soin avec lequel nous avons analysé tous les films qui étaient présentés. Les jurés venaient d’horizons différents mais ils avaient en commun l’amour du cinéma. Et aussi du travail bien fait.

À chaque entracte nous nous retrouvions pour donner notre point de vue sur ce que nous venions de voir et proposer nos notes. Et chose curieuse et bienvenue, nous étions en général d’accord, à quelques dixièmes près.

La journée avançait ; à midi nous n’avions vu que huit films.

Tout l’après-midi, après quatre à cinq projections, nous nous retrouvions dans la petite salle du premier étage pour discuter et noter. Au milieu de l’après-midi, Monsieur le Maire est venu très discrètement vérifier que tout se passait bien.

À la fin, nous avons fait les totaux ; c’est là que le choix fut…cornélien ! Certains films avaient pratiquement les mêmes notes, mais il ne pouvait y avoir qu’un seul élu… il a fallu discuter, faire des concessions… On aurait voulu attribuer plus de prix, ou au moins expliquer à l’auteur d’un film remarquable pourquoi il n’avait rien… L’an prochain, je pense qu’il y aura des fiches où chaque juré pourra noter et commenter. Et l’auteur comprendra… Enfin, on l’espère !

Remplir les diplômes, préparer la distribution des prix, vérifier, … le temps passait. Il était 23 heures. Comme dans tous les concours, sous la houlette de monsieur Nicolas MURAIL, adjoint au maire, nous avons distribué les prix. Pas de réaction notable et hostile dans la salle : le public semblait d’accord avec notre choix et il applaudissait. Ouf !

Un très grand merci à la municipalité de Marolles-en-Hurepoix qui a « prêté » la salle et qui a proposé de recommencer l’an prochain !

Dinah ROQUEFORT

diplome

 

Membre du jury
Réalisatrice et critique de films.

Article publié dans « LE ZOOM SURVOLTÉ »
Année 37 – N° 343 – Novembre 2015

 


Les Studios du Lac

Olivier DARNAY
do-prod.com © 2009-2016 – Tous droits réservés.
Powered by « Infomaniak ».